Livraison à 4.900 DT vers toute la Tunisie. Gratuite à partir de 90 DT d'achat.

Halloween, une fête commerciale américaine ?

Que nenni !! Bien que l’on ne puisse pas nier le caractère commercial de cette fête, quoique beaucoup d’alternatives gratuites existes, ni le caractère américain, puisque ce sont bien les Etats Unis qui l’ont rendue célèbre. 
Pour autant, cette fête n’est pas d’origine américaine, mais bien européenne. Il est étonnant de voir aujourd’hui encore, le nombre de visages médusés lorsque je leur raconte l’origine d’Halloween. Et vous ? Quel visage allez vous m’offrir à la lecture de cet article ? Dites le moi en commentaire…Mais d’abord penchons nous sur l’histoire de Halloween.

  

Halloween chez najen nature


Etymologiquement, Halloween est la contraction de All Hallows even, signifiant la veille de tous les Saints (un peu comme on dirait « New year’s eve » pour la St Sylvestre, pour les novices en anglais). En effet, en Europe, le 1 er Novembre est la fête de la Toussaint, soit de « Tous les saints », le 2 étant le jour des morts. Si l’on fait un parallèle avec le calendrier grégorien, on voit bien qu’à chaque jour correspond un saint ou même parfois plusieurs. Le 1er, on fête donc tous les Saints. Mais dans le calendrier païen, antérieur au Grégorien, nos ancêtres plaçaient le nouvel an ce jour là précisément. 

Le 31 Octobre était donc le réveillon du nouvel an. Je parle de nos ancêtres d’Europe du Nord : les galois et les celtes avec leur célèbre fête de Samain : Samain (Samonios en Gaulois) signifie “fin de l’été” et en gaélique actuel “novembre“. C’est un moment crucial entre deux périodes : la fin de la période claire et le début de la période sombre que représente l’hiver, les Celtes n’ayant que deux saisons. Les animaux rentrent à l’étable et la communauté se repose des travaux agricoles.


En gros, on accueille la nouvelle année, les feuilles des arbres tombent comme les énergies passées d’envolent pour faire place à la lumière. Ainsi, Samain représente à la fois la fin et le début d’une nouvelle année. C’est la raison pour laquelle les couleurs de Halloween sont : le noir (les ténèbres, la nuit, le passé) et l’orange (la lumière, le jour, le renouveau).  



Oui mais d’où vient alors cette coutume de se déguiser ? 

A l’époque, on pensait que les membres disparus des familles, sortaient de leur tombeau pour fêter cet équinoxe, et ce réveillon de nouvel an. On avait donc très peur !! Se déguiser de manière plus effrayante encore, permettait de renvoyer à leur sépulture les invités qui n’étaient pas les bienvenus. 


S’habiller en zombie pour effrayer un mort et pour qu’il retourne dans sa tombe, nous parait aujourd’hui saugrenu, et pourtant, à l’époque, la croyance était très forte. 

  


Halloween était donc fêté chez les irlandais, les belges, les hollandais, les bretons, les écossais,…des nordiques qui furent, faut-il le rappeler, les premiers habitants des Etats Unis, qui ont donc emmené dans leurs bagages leurs coutumes d’Europe, dont Halloween. 


Et comme tout étranger vivant loin de chez lui, les coutumes sont précieusement gardées et perpétrées de génération en génération, alors que dans le pays d’origine, elles se perdent souvent avec le temps. C’est ainsi que l’Europe a oublié Halloween, mais que les européens d’Amérique l’ont perpétuée jusqu’à en faire la célèbre fête d’aujourd’hui. 

Qui nous revient ainsi de plein droit, s’étant chargée au passage de tout un folklore de sortilèges et de bonbons, pour le plus grand plaisir des enfants.  


Et pourquoi vide t’on des citrouilles ? 

Plus tard, en Irlande, est apparu le conte de « Jack O’lantern », un ivrogne chassé du paradis, tenant une lanterne fabriquée dans un navet creusé. Suite à la famine qui ravagea l’Irlande au milieu du 19ème siècle, les irlandais émigrent aux Etats unis. Ils emportent avec eux leurs contes populaires dont Jack O’Lantern. Dans le pays de l’oncle Sam, les citrouilles poussent à foison, et elles sont plus faciles à sculpter qu’un navet. 


En Tunisie aussi il y a plein de citrouilles! Si vous souhaitez le fêter, ou si cette fête ne signifie rien pour vous, l’important est de ne juger personne, et de prendre le moment comme il vient. Fêter Halloween ne vous éloignera pas de votre religion ou croyances quelles qu’elles soient. 

Faites en un moment de rassemblement avec d’autres ou avec vous même, d’amour, de partages et accueillez cette occasion pour tenter un renouveau dans votre vie. Ou ne rien faire du tout. C’est ok aussi. Et pour ceux qui souhaitent le fêter, voici ci dessous ma petite playlist pour vous créer une ambiance féérique:

On le fête ou pas? 

Personne n’est obligé de fêter Halloween bien entendu. On peut organiser des soirées déguisées pour faire la fête entre amis, ou se faire peur en regardant un film d’horreur ou en lisant un livre mystérieux. Se gaver de bonbons, de soupes de potirons, de tarte à la citrouille et tout ce qui vous fera plaisir. On peut aussi voir cette fête comme l’occasion de parler de la mort avec ses enfants, se questionner soi même sur son propre rapport à celle-ci. 


A lire également

Zéro déchet:
Le nouveau consumérisme?

Tuto: 
Recycler ses bouts de savons

Arrêter le temps:

De l'importance du "Slow living"

Dejar un comentario

Por favor tenga en cuenta que los comentarios deben ser aprobados antes de ser publicados