Quels sont les effets de la résine de CBD ?

cbd illustration

Parmi les substances actives du cannabis figure la résine de CBD. C’est l’une des formes traditionnelles les plus connues du chanvre. Elle est de plus en plus exploitée en raison de ses nombreuses propriétés thérapeutiques, anxiolytiques et curatives.

La résine de CBD est un extrait concentré qui regorge de cannabidiol tout en présentant une abondance de terpènes. La résine de CBD est l’essence de la souche de chanvre dont elle est extraite.

La raison principale pour laquelle la résine de CBD contient une concentration élevée de terpènes est que les fleurs de chanvre sont traitées immédiatement après la récolte. De ce fait, la résine de CBD contient des terpènes intacts qui n’ont pas encore été perturbés par le processus de séchage ou de récolte.

Mais, comme cette substance est extraite du cannabis, on s’interroge sur sa dangerosité et son mode d’utilisation. Quels sont les effets réels de la résine CBD ? Comment doit-on l’utiliser ? Est-elle dangereuse ?

Quels sont les effets de la résine CBD ?

La résine CBD a plusieurs vertus. Sa substance active fait également l’objet de plusieurs études.

Effets analgésiques ou anti-inflammatoires de la résine de CBD

L’effet thérapeutique du CBD calme la douleur et l’inflammation.

En effet, la résine de CBD agit sur certains récepteurs pour augmenter la réaction du système nerveux.

Les effets anxiolytiques de la résine de CBD

Pour les patients souffrant de crises d’angoisse et de symptômes d’anxiété, l’utilisation de la résine CBD est bénéfique. Elle régule les sautes d’humeur. L’action de la résine CBD ne se limite pas réellement à la physiologie. Elle va bien au-delà et touche même les facultés psychiques. Il semblerait même qu’elle serait plus efficace que les antidépresseurs.

Ses propriétés anxiolytiques pourraient même être prises en compte dans la lutte contre la schizophrénie.

Les effets thérapeutiques de la résine de CBD

Concernant d’autres maladies, l’utilisation de la résine de CBD a également fait ses preuves. C’est le cas de l’acné ou de certaines affections plus graves. Pour lutter contre les effets de l’acné, la résine de CBD est déjà utilisée sous forme de crème.

De même, le Sativex est un médicament utilisé par les patients atteints de sclérose en plaques. Dans ce médicament, il y a un principe actif dérivé du THC et du CBD. Mieux encore, la résine CBD peut calmer les nausées et certaines complications de l’intestin et du côlon.

La résine de CBD, un remède contre la dépendance

Pour lutter contre les addictions ou les dépendances aux drogues, au tabac en général ou au THC en particulier, certains médecins recommandent à leurs patients la consommation de résine CBD.

resine cbd

Comment utiliser la résine CBD ?

Technique de vaporisation ou d’inhalation

Vous pouvez opter pour la technique de vaporisation ou d’inhalation, en utilisant un vaporisateur pour les résines ou les concentrés. Le procédé est assez simple. Mettez la résine dans un bol ou dans un support ininflammable et faites-la chauffer. Vous pouvez ensuite inhaler la vapeur. En faisant cela, vous êtes sûr de bénéficier de toutes les propriétés thérapeutiques du cannabidiol.

Vous trouverez dans le commerce des vapoteurs équipés d’une grille spécialement adaptée à la consommation de résines CBD. Vous pouvez également opter pour la technique du dabbing.

La technique du dabbing

La technique du dabbing est spécifique aux huiles de cannabis et à tous les dérivés du chanvre. Avec cette technique, vous pouvez être sûr que les cannabinoïdes seront absorbés avec une grande rapidité et efficacité.

Pour utiliser cette technique, vous aurez besoin :

– un vaporisateur ;
– un anneau ;
– une torche ou un clou ;
– et d’une baguette.

La torche est en butane et doit être tenue dans la main pour chauffer le clou. Le clou se trouve dans l’anneau et fait fondre le concentré de résine. Il faut ensuite presser le concentré sur l’ongle avec le bâton tout en inhalant

La technique de l’infusion

Les résines de CBD peuvent également être consommées sous forme d’infusion ou dans des recettes de cuisine. Il faut toutefois noter que la résine de CBD ne résiste pas très bien à la cuisson. Si vous choisissez l’option de l’infusion, vous devrez prioriser les aliments qui ne nécessitent pas une cuisson prolongée. L’idéal est même d’ajouter la résine de CBD lorsque l’aliment infusé est presque cuit.

Le CBD est-il dangereux ?

La consommation de CBD a en effet des effets secondaires sur l’organisme.

Le danger du vapotage

Si vous êtes un fumeur de CBD, vous devez avoir quelques informations. Lorsqu’après avoir fumé, vous avez l’impression d’être un peu étourdi ou lorsque vous ressentez des accès de fatigue ou une envie soudaine de vous endormir, comprenez ce signe comme un avertissement.

Après avoir fumé du e-liquide CBD, il n’est pas recommandé d’effectuer des tâches qui nécessitent de l’attention ou de la concentration. La résine de CBD peut en effet diminuer ces capacités.

Saturation des récepteurs en cas de surdosage

En cas de surdosage également, il faut savoir que l’impact du e-liquide CBD va provoquer une saturation des récepteurs qui sont très sensibles à la molécule de CBD. Cela se traduira logiquement par une sensation de crispation musculaire et d’engourdissement. Il n’est donc pas conseillé de consommer du CBD en vapotant de manière anormale.

Cependant, si vous ne voulez pas vous faire prendre lors d’un test de dépistage du cannabis, sachez qu’il n’est pas détectable dans le test salivaire.

En revanche, lorsque vous voyez des e-liquides dosés en CBD à plus de 500 mg, comprenez simplement qu’il s’agit de boosters de CBD. Ils ne doivent donc pas être consommés seuls. L’idéal est de les diluer dans une base sans nicotine.

Le danger de l’automédication

Parmi les autres dangers qui peuvent découler de la consommation de CBD, on peut noter l’automédication. Ce n’est pas la substance elle-même qui est en cause, mais plutôt son utilisation.

Ainsi, dès que le symptôme d’une quelconque maladie apparaît, le vapoteur a tendance à abuser du vapotage sous le prétexte de la quête de guérison. C’est là que réside le danger. Les femmes enceintes aussi, pour soulager leurs nausées et vomissements, peuvent être tentées d’utiliser le CBD pour ses propriétés analgésiques. Cette pratique est très dangereuse et n’est pas recommandée. L’idéal est de consulter un médecin.

En définitive, la résine de CBD n’est pas une drogue, mais elle doit être consommée avec prudence. En principe, elle n’est pas dangereuse. Mais, en ce qui concerne le vapotage, il faut y aller avec modération, notamment en raison des effets secondaires du CBD.

Nature Najen - Actus et infos sur le CBD